La Champagne en résumé ! (cours théorique de la dégustation du 30 mars 2012)

  • La Champagne viticole couvre actuellement près de 34 000 hectares soit 3,4 % de la superficie du vignoble français.
  • Sa production : 330 Millions de bouteilles (environ 10 000 bouteilles par hectares).
  • Classement : Grand cru = 17 villages et Premier cru = 43 villages
  • 3 appellations : Champagne (côte des blancs, côte des Bars, Montagne de Reims et Vallée de la Marne), Coteaux champenois et Rosé des Riceys
  • Cépages : Pinot Noir, Pinot Meunier et Chardonnay (on peut également trouver du pinot blanc, petit meslier et de l’arbanne)
  •  La culture de la vigne est surtout concentrée aux alentours de Reims et d’Epernay dans le département de la Marne mais elle comporte aussi une implantation dans l’Aube, ainsi qu’un prolongement dans la Haute-Marne et dans la Seine et Marne.
  •  La loi précise que les vins de Champagne doivent, pour mériter l’appellation Champagne, provenir exclusivement de ce vignoble et être transformés sur place, à l’intérieur de la région champenoise délimitée par les textes, dans des locaux qui ne peuvent recevoir que des vins de Champagne.
  •  Côte à côte se trouvent donc quinze mille exploitants viticoles, cent cinquante coopératives et plus de trois cents négociants dits Maisons de Champagne.
  •  Les vignerons sont pour la plupart monoculteurs, possédant environ 2 hectares en moyenne. Beaucoup d’entre eux vendent une grande partie de leur récolte en raisin dès la vendange.
  • Les négociants achètent des raisins et conduisent le vin du pressoir à la bouteille terminée : vinification, création de la cuvée, tirage, stockage prolongé en bouteilles, manipulations nombreuses aboutissant au produit fini.
  • Les deux activités, vignes et caves, s’interpénètrent un peu mais aucune des deux branches n’est en mesure de se passer de l’autre. Les récoltants dits expéditeurs, c’est-à-dire qui vendent leur propre Champagne, et les coopératives qui élaborent des vins expédient le tiers de la production totale, en France principalement. Les Maisons de Champagne qui possèdent des vignes cultivent 10 % du vignoble. Elles expédient sous leurs marques les deux tiers de la production annuelle et assurent l’essentiel des exportations.
  •  La culture du vignoble champenois est coûteuse et rendue aléatoire par le climat. La véritable vocation du vin produit est d’être rendu mousseux. En dehors d’un marché restreint de vins « tranquilles » désignés sous l’appellation contrôlée « Coteaux champenois », aucun débouché de remplacement rentable ne semble possible.
  • Vignerons et Maisons de Champagne sont en situation de complémentarité. Ils devaient être amenés à organiser leur patrimoine commun.

Le Vintage
1 cours Anatole France (derrière la Cathédrale)
51100 Reims
levintage-reims.fr – contact@levintage-reims.fr – facebook.com/LeVintageReims
03.26.40.40.00

Publicités

30 avril 2012. Étiquettes : , , , . Cours.

Laisser un commentaire

Be the first to comment!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :