Compte-rendu sur notre dernière dégustation : LE CABERNET FRANC

Marie-Anne, Annaelle, Marine

Elodie, Marie-Anne, Annaelle, Marine

Le 1er mars 2013, nous nous sommes réunies au Vintage pour un cours de dégustation autour du cabernet franc !

Le Cabernet franc est un cépage rouge que l’on trouve essentiellement dans le Bordelais et dans la Loire, ces régions ayant des sols qui lui sont particulièrement appropriés. (Le CF est un cépage assez dur à travailler.)

Nous avons d’abord dégusté 3 Chinon.

Le Chinon est un AOC du Val de Loire, où les cépages principaux sont le Cabernet Franc, le Pinot Noir et en blanc, le Sauvignon Blanc et le Chenin !

On trouve dans cette région viticole une soixantaine d ‘AOC dont par exemple  : Bourgueil, Saumur, Menetou-SAlon, Muscadet, Crémant de Loire, Cheverny, Saumur-Champigny, Touraine, Vouvray, Cabernet d’Anjou, Pouilly-Fumé et Sancerre.

Les vins dégustés

Les vins dégustés

1er Vin : Clos du Chene vert 2008 de Charles Joguet – Chinon 28€

Dégustation : Astringent et tanique

2eme vin : La Croix Broisée 2009 de Bernard Baudry – Chinon 19,50€

Ce vin, issu de raisins provenant de vieilles vignes, est passé 18 mois en barrique.

Dégustation : nous avons noté une astringence fondue, un côté velours dans un style plutôt masculin, moins élégant que le précédent.

  • Elise nous a fait un rappel sommaire du processus de fabrication du vin. Je vais tenter de le reproduire sur quelques lignes …

Vendanges // presse des grappes entières ou foulées ou éraflées // macération pendant laquelle a lieu la FA (fermentation alcoolique) // FML (Fermentation malo-lactique) ou pas // Elevage // Soutirage // Mise en bouteille // Consommation !!

  • Elise nous a également fait un rappel sur les contenants du vin.

Vous trouverez la liste complète sur ce site.

3eme vin : Vieilles Vignes 2009 de chez Alliet – Chinon 22€

4eme vin : château de Fosse Sèche 2009 13€

Nous avons remarqué que le vin brillait ! Nous y avons trouvé des paillettes !

Ce viticuleur élabore ses vins dans des cuves ovoides, mettant les vins en mouvement constant, permettant de préserver les vins des arômes de bois et du côté tannique, pas forcément désirés et de garder les arômes de fruits.

Dégustation : nez épicé, côté perlé en bouche.

Commentaires post dégustation !

Commentaires post dégustation !

5eme vin : Roches Neuves Terres Chaudes de chez Thierry Germain – Saumur 19,50€

Dégustation : un vin croquant, frais, pleins de fruits.

Thierry Germain a été élu meilleur vigneron 2012.

6eme vin : Jean Faure 2009 St Emilion Grand Cru 35€

Commentaires de Bernard Burtschy !

Le Cabernet Franc, c’était franchement bien…

Ségolène Leclerc

PS // Tous les vins dégustés sont à retrouver au Wine Bar by Le Vintage, place du Forum à Reims.

Dégustation au Vintage, caviste à Reims

Dégustation au Vintage, caviste à Reims

20 mars 2013. Étiquettes : . Cours, Photos. 1 commentaire.

Réunion de rentrée pour les Pétillantes du Vin

HPN !

HNY !

Les filles,

RDV  pour la réunion de rentrée de l’association !

Où : Chez Laureen Baillette au 32 place d’Erlon.

Quoi : projets pour l’association à court, moyen et long terme.

Quand : vendredi 18 janvier à 19h.

Merci de nous confirmer votre présence sur le blog ou le groupe facebook.

TRÈS BONNE ANNÉE À TOUTES !!!!

12 janvier 2013. Cours, Invitations, Photos. 2 commentaires.

Le vignoble du Jura en quelques lignes !!!

  • Appellations : côtes-du-jura, arbois, l’étoile, château-chalon, macvin du Jura, crémant du Jura, franche-comté et doubs
  •  Climat : L’hiver est assez froid, parfois rude.Le printemps et l’automne sont doux et légèrement pluvieux. L’été est assez chaud. Climat tempéré continental avec influence montagnarde et un sol marno-calcaire
  • Superficie plantée : un peumoins de 2 000 hectares > c’est l’un des plus petits vignobles français ! (par exemple, il y a 34 000 hectares en Champagne !)

  • Cépages dominants : poulsard N, trousseau N, pinot noir N, gamay N, savagnin B et chardonnay B
  • Vins produits rouges, blancs, rosés, mousseux, jaunes et de paille
  • Existant dans le Jura depuis des siècles sur des coteaux entre 250 et 400 mètres d’altitude, la culture de la vigne se développe de nouveau aujourd’hui avec pour particularité ses petites exploitations et ses coopératives.
  • L’appellation générique du vignoble jurassien est le Côtes du Jura (20-25 000 hectolitres par an dont 80 % de vins blancs) mais il existe des appellations de terroir comme Arbois, la plus vaste sur près de 850 hectares produisant plus de 40 000 hl, Château-Chalon et L’Étoile, ainsi que l’appellation Crémant du Jura et le macvin obtenu par la distillation du marc du Jura.
  • La production s’est élevée en 2010 à environ 100 000 hl dont 25 % de rouges et rosés, 50 % de blancs dont le vin jaune et 20 % de Crémant du Jura auxquels il faut ajouter le macvin (3 %) et le liquoreux vin de paille produit avec des raisins desséchés.

  • Ces vins sont issus de différents cépages liés à la variété des sols et aux micro-climats. La production de vins blancs étant largement dominante, le cépage le plus répandu est le chardonnay qui représente 50 % de l’encépagement du vignoble jurassien Adapté aux sols calcaires et marneux, il donne des vins blancs secs aptes au vieillissement.
  • Cependant le cépage phare du Jura est le savagnin ( près de 20 % de l’encépagement) : très ancien, adapté aux terroirs marneux, très qualitatif et d’un rendement peu élevé, il donne des vins blancs de garde, puissants et originaux, aux arômes de noix et de pierre à fusil. Il entre aussi dans des assemblages avec le chardonnay, souvent appelés « Côte du Jura Tradition ».
  • En vendanges tardives et après une longue vinification de six ans, il donne le vin jaune de grande réputation qui fait la gloire de Château-Chalon et qui est vendu dans une bouteille de 62cl appelée « clavelin » (1500 hl par an).

  • Les vins rouges ou rosés du Jura, produits notamment dans le secteur Arbois-Pupillin, sont obtenus à partir des cépages poulsard (20 % de l’encépagement) et trousseau, de diffusion limitée et souvent proposé en rosé, qui représente environ 5 % des surfaces, principalement autour de Montigny-lès-Arsures. Le pinot noir est également présent dans le vignoble jurassien avec 10 % de l’encépagement et est utilisé principalement en assemblage.
  • Les vins du Jura restent encore peu connus au niveau national mais leur originalité qui s’associe de façon heureuse à la gastronomie locale (comté, morilles) fait leur atout et une route des vins du Jura en facilite la découverte.

Les vins dégustés
VINS DEGUSTES !!

Château de chavannes : Savagnin 24 € (prix Vintage)

Château de chavannes : chardonnay 24€ (prix Vintage)

Labet : pinot noir 2001 8.40€ (prix Vintage)

Arlay vin jaune 2002 45 € (prix Vintage)

Le Vin Jaune du Château d’Arlay est un vin sec et puissant, aux arômes de noix. Il est obtenu à partir du seul cépage Savagnin issu de vieilles vignes, vendangées et triées à la main, puis élevé près de 7 ans en fût, laissés en vidange par évaporation naturelle, sans ouillage ni soutirage ni sulfitage, sous un voile de levures indigènes, et donc sans aucun ajout de levures sélectionnées (cultivées en laboratoire), contrairement à un usage répandu dans la région. Un procédé naturel qui garanti un vin pur, sans notes rancio ou d’alcool, avec beaucoup de fraîcheur, et une finale vibrante sans lourdeur.

Un grand vin pour tout un repas. Le vin jaune se sert toujours chambré à 17°C (c’est une exception parmi les vins blancs secs !) en apéritif, ou avec bouillon aux champignons asiatiques (Shiitake), potage truffé façon VGE de Paul Bocuse, foie gras de canard, croûte aux morilles, homard grillé, lotte, Saint-Jacques, écrevisses, caviar, escargots, poularde ou coq à la crème et aux morilles, canard à l’orange, sushis japonais, fromages affinés de montagne avec pain aux noix (Vieux Comté, Mont d’or, vieux Cantal, Gruyère suisse et Appenzell, Stilton anglais, Beaufort …).

 

Ségolène Leclerc

16 mai 2012. Étiquettes : , , , . Cours, Domaines, Photos. Laisser un commentaire.

Les vins clairs et champagnes dégustés le 30 mars 2012

 

DEGUSTATION VINS CLAIRS VS. CHAMPAGNE !

  • Vins Clairs :

Bollinger :

– Mesnil/Oger élevage « Inox » (chardonnay)

– Mesnil/Oger élevage « fût de chêne » (chardonnay)

Nicolas Feuillatte  

(Pinot Noir)

  • Champagnes:

Pierre Peters (Extra brut)

Moutard 6 Cépages 

Krug Grande Cuvée  (assemblage de 120 vins issus de dix millésimes différents, dont certains peuvent avoir été préservés depuis quinze ans)


30 avril 2012. Étiquettes : , , , , , , . Cours, Domaines, Photos. Laisser un commentaire.

100 membres FACEBOOK !

Logo des Pétillantes du Vin

L’adhésion aux Pétillantes du Vin sur Facebook se fait uniquement par parrainage.

 

SL

28 février 2012. Photos. Laisser un commentaire.

Vins de la dégustation du 16 février 2012

Domaine de Chevalier 1990

Les vins dégustés lors du cours de février 2012 :

Château Bonnet blanc 2010 : Entre deux mers

Couhins Lurton 2007 : Pessac Léognan

Domaine de Chevalier 1990 : Pessac-Léognan

Château TouMalin : cuvée parcellaire Lauréa 2009

Clos du val : Napa valley, californie cabernet Bordeaux blend 2005

Clos du Val 2005



21 février 2012. Cours, Domaines, Photos. Laisser un commentaire.

Dégustation du 17 février 2012 – BORDEAUX !

Elise - Présidente de l'Association

Les filles, 

Rappels théoriques sur notre dernier cours !

  • Le vignoble de Bordeaux produit 80 % de vins rouges et 20 % de vins blancs, rosés ou liquoreux.
  • Superficie du vignoble : 120 000 hectares.
  • Il existe dans le bordelais 57 appellations d’origine contrôlée qui correspondent pour l’essentiel à la zone géographique d’origine des vins. (et non 51 > Rappel pour Elise!)
  • Beaucoup de Bordeaux rouges d’entrée de gamme sont issus d’assemblages de raisins provenant de différents points de la région de Bordeaux, ce qui les oblige à utiliser l’appellation générique « Bordeaux » (AOC Bordeaux et Bordeaux Supérieur).
  • Les autres appartiennent à des communes ou des districts de la région répartis sur les rives droites et gauche de la Gironde et des ses affluents. Sur la rive droite de la Dordogne ainsi que sur la rive gauche de la Garonne, on produit essentiellement des vins rouges. Dans la zone comprise en la Garonne et la Dordogne, on produit essentiellement des vins blancs secs (Entre-Deux-Mers notamment). Enfin, au sud de la région bordelaise, on retrouve des appellations produisant des vins blancs liquoreux, la plus connue étant Sauternes.

Nous vous proposons un petit guide des appellations les plus prisées du bordelais.

  • Médoc

Regroupant l’ensemble du district situé au nord de Bordeaux sur la rive gauche de l’estuaire de la Gironde, le Médoc regroupe plusieurs communes d’appellations et le sous-district Haut-Médoc. Les vins de l’appellation Médoc sont produits au nord de cette zone.

  • Haut-Médoc

L’appellation Haut-Médoc regroupe tout un sous-district situé au sud du Médoc. Cinq Grands Crus Classés et de nombreux Crus Bourgeois sont installés sur les vignobles du Haut-Médoc.

  • Saint-Estèphe

Située au nord du Haut-Médoc, l’appellation Saint-Estèphe doit sa noblesse aux caractéristiques exceptionnelles de son terroir composés de sols graveleux disposés en plateaux surplombant la Gironde.

  • Pauillac

La commune de Pauillac, au sud de Saint-Estèphe, est considérée comme la capitale viticole du Médoc. Elle en est en tout cas un formidable ambassadeur puisque trois des cinq premiers grands crus classés en 1855 sont des Pauillac.

  • Saint-Julien

La commune de Saint-Julien longe l’estuaire de la Gironde, au sud de Pauillac. Les vins de Saint-Julien assurent la transition entre l’élégance des vins de Margaux et la vigueur des vins de Pauillac.

  • Margaux

La zone d’appellation Margaux regroupe cinq communes au nord de Bordeaux, à proximité de l’estuaire de la Gironde. La réputation d’excellence de cette appellation n’est pas usurpée ; un tiers des Grands Crus Classés du Médoc sont des Margaux.

  • Moulis-en-Médoc

Moulis-en-Médoc est la plus petite appellation du Médoc, dont le vignoble est situé au sud-ouest de Pauillac. Abrité des vents, ce vignoble bénéficie d’un microclimat favorable à une bonne maturité des raisins.

  • Listrac-Médoc

Voisine de Moulis-en-Médoc, Listrac-Médoc est une petite appellation communale de moins de 700ha de vigne. Le vignoble est situé sur le point culminant du Médoc.

  • Pessac-Léognan

L’appellation Pessac-Léognan regroupe 1300ha de vignoble autour des communes de Pessac et Léognan, au sud de Bordeaux. Si l’appellation date de 1987, le vignoble est sans doute le plus ancien du bordelais.

  • Graves

La zone d’appellation Graves correspond à un district qui s’étend sur une large bande de 50km qui s’étale le long de la Garonne, au sud de Bordeaux. Le nom de l’appellation provient de la nature des sols, composés de galets et cailloux reposant sur un substrat de sable.

  •   Pomerol

Pomerol regroupe près de 800ha de vignes situés à proximité de Libourne sur la rive droite de la Dordogne. Comme dans la plupart des vignobles de la rive droite où l’argile prédomine, le Merlot est majoritaire et parfois même utilisé à 100% pour produire les vins de l’appellation.

  • Lalande-de-Pomerol

L’appellation Lalande-de-Pomerol regroupe 1100ha de vignes disposées en terrasses, à une cinquantaine de kilomètres à l’est de Bordeaux.

  • Fronsac

Fronsac est situé au confluent de la Dordogne et de l’Isle, à une quarantaine de kilomètres à l’est de Bordeaux. Le vignoble de l’appellation s’étend sur quelques 800ha autour de la commune.

  • Saint-Emilion

Saint-Emilion est sans doute le vignoble bordelais le plus réputé dans le monde, et un des plus anciens. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, ce vignoble bénéficie d’un terroir d’exception.

  • Saint-Emilion Grand Cru

L’appellation Saint-Emilion Grand Cru correspond au même vignoble que l’appellation Saint-Emilion. Elle se distingue de cette dernière par une exigence qualitative particulière, traduite par des critères de production plus sévères.

  • Sauternes

Le vignoble de Sauternes se situe à une quarantaine de kilomètres au sud de Bordeaux. Principal vin liquoreux du bordelais, le Sauternes est un assemblage de Sémillon de Sauvignon et, dans une moindre mesure, de Muscadelle.

Les cépages bordelais:

Les cépages rouges : Le cabernet franc, le cabernet sauvignon, le merlot, la carménère (cépage réputé au chili).

Ils ont globalement une couleur très sombre et des arômes un peu végétaux (poivron). L’acidité s’équilibre bien avec l’alcool et la structure tannique.

Les cépages blancs sont essentiellement le sauvignon blanc et le sémillon. Le premier est devenu majoritaire voire exclusif dans les vins blancs secs. Le second est le cépage roi des appellations de vins moelleux ou liquoreux

Sur la rive gauche (Margaux, Saint Julien, saint Estèphe, Pessac…) le cépage roi est plutôt le Cabernet Sauvignon tandis que sur la rive droite (Pomerol ; Saint-Emilion, Fronsac…), le merlot est plus présent.

Le Vintage- 1 cours Anatole France (derrière la Cathédrale) – 51100 Reims

levintage-reims.fr // contact@levintage-reims.fr // facebook.com/LeVintageReims

03.26.40.40.00

20 février 2012. Cours, Photos. Laisser un commentaire.

Prochaine dégustation : 27 janvier 2012

 

Rendez vous au Vintage à 19H30.

A l’étude, un cépage nommé Syrah !

A vendredi les Pétillantes !

(Le Vintage, c’est ICI)

23 janvier 2012. Cours, Photos. Laisser un commentaire.

Le Chablis : dégustation de novembre 2011

Vin blanc sec de Bourgogne, cette dégustation nous a permis de le découvrir sous ses différentes appellations :

le Petit Chablis – le Chablis – le Chablis 1er Cru – Chablis Grand Cru.

22 janvier 2012. Cours, Photos. Laisser un commentaire.

Programme des dégustations des Pétillantes (2e semestre 2011)

  • 8 juillet : Rosé

Pour ce dernier rendez-vous des Pétillantes avant les grandes vacances, Le Vintage nous a proposé une dégustation en extérieur !

Ainsi, presque 30 pétillantes ont pu participer à ce cours sous le soleil. Splendide fin d’année!

Domaine Ott : Très apprécié par la majorité des Pétillantes présentes, et très bon rapport qualité/prix.

Domaine Ott

  • 23 septembre : Dégustation Ayala

Proposée par le Vintage, toutes les Pétillantes étaient conviées pour l’occasion !

  • 21 octobre : Vins étrangers

Focus sur quelques cépages à travers le monde, notamment le chardonnay.

  • 24 novembre : le Chablis 

Vin blanc sec de Bourgogne, cette dégustation nous a permis de le découvrir sous ses différentes appellations : le Petit Chablis, le Chablis, le Chablis 1er Cru et le Chablis Grand Cru.

  • 16 décembre : Champagnes et vins de fêtes

Accompagnés d’huîtres et de foie gras. Mmmmhhhh

 

 

18 janvier 2012. Étiquettes : , , , , , , , , , . Cours, Domaines, Photos, Uncategorized. Laisser un commentaire.

%d blogueurs aiment cette page :